Passager de la nuit : épisode 1

Lundi 15 mars

Sa voix chuchote à mon oreille. Basse, grave, délicieusement virile, elle me récite des poèmes ou me fredonne de curieuses chansons que je n’ai jamais entendus auparavant. Il y vante ma beauté, ma grâce, mes qualités de coeur… puis il me promet l’amour éternel, la félicité. Il semble connaître le moindre de mes désirs et les égrène, les uns après les autres, comme autant de promesses…

Mardi 16 mars

Est-ce un rêve ? Est-ce la réalité ? Quand sa voix s’est élevée, j’ai entrouvert les yeux. Je me suis montrée très discrète, car je ne voulais pas l’effrayer. J’ai distingué une silhouette, grande et svelte et ce qui m’a semblé être une chevelure bouclée. Les épaules était large, la taille élancée. Il était assis près de mon lit et se penchait sur moi. A-t-il entendu mon souffle s’accélérer ou était-il seulement le produit de mon imagination ? Il a disparu brusquement.

Mercredi 17 mars

Je l’ai attendu pendant des heures, mais il n’est pas venu. Sans doute se méfie-t-il maintenant qu’il a été démasqué…

Jeudi 18 mars

Rien… Je suis épuisée. J’ai veillé une grande partie de la nuit pour rien.

Vendredi 19 mars

Je ne suis qu’une pauvre folle… Visiblement, il n’a jamais existé ailleurs que dans mes rêves, mais je continue d’espérer sa venue. En vain.

Samedi 20 mars

Je ne sais pas ce que j’ai. Probablement de la fatigue. Je me suis traînée jusqu’à mon lit. Puis je me suis effondrée, happée dans un sommeil sans rêve.

Dimanche 21 mars

Ma journée a été… comateuse, il n’y a pas d’autre mot. J’ai bien peur que cette nuit ne m’apporte aucun repos ! Je ferme les yeux néanmoins et je sombre.

Lundi 22 mars

La nuit dernière a été peuplée de cauchemars. Je me suis réveillée en hurlant de terreur. J’étais fiévreuse et au plus mal… C’est alors qu’une main glacée s’est posée sur mon front et que sa voix m’a susurré des mots apaisants. Il était là à nouveau ! Tout est allé mieux ensuite. Je me suis rendormie et cette fois, j’ai pu prendre un vrai repos.

Mardi 23 mars

J’attends les yeux grand ouverts… Viendra-t-il ou attendra-t-il que je m’assoupisse ? Dans un coin de la chambre, une ombre bouge. Il s’approche doucement. Un rayon de lune vient frapper son visage. Que cet homme est beau ! Mon coeur se serre tandis qu’il s’installe à mon côté. Il sourit, puis pour la première fois, ses lèvres froides se posent sur les miennes. J’en suis toute saisie. Il prend ma main dans la sienne et presque aussitôt, le sommeil m’emporte.

Mercredi 31 mars

Mes journées sont mornes et dénuées de toute saveur. Je ne vis vraiment que la nuit, quand il est là et qu’il m’entoure de son affection. Je n’arrive toujours pas à me convaincre de sa réalité. Si c’est un rêve, je ne veux pas me réveiller. Si c’est de la folie, qu’on s’abstienne de me soigner ! Qui est-il ? D’où vient-il ? Je l’ignore et je m’en moque. Je ne souhaite qu’une seule chose : être avec lui.

Lundi19 avril

J’ai cessé d’aller travailler. Je n’en ressens pas la nécessité. D’ailleurs, le monde extérieur m’indiffère. Il n’y a que lui, rien que lui qui compte et qui fait battre mon coeur.

L’appartement est vide et silencieux. Dans la chambre de la jeune fille, posé sur son lit, son journal intime est ouvert. Le vent qui s’engouffre par la fenêtre joue avec les pages. Dans quelques jours, ses collègues, sa famille et ses amis s’aviseront de sa disparition… mais son absence, pour le moment, demeure inaperçue dans cette nuit un peu fraîche.

A SUIVRE… 

Publicités

Un commentaire sur “Passager de la nuit : épisode 1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :