Outil pour écrire : la fiche personnage, un moyen de donner vie à un personnage de fiction.

Qu’on soit auteur de contes, de nouvelles, de pièces de théâtre ou de romans, les personnages sont des éléments clés du récit. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est parfois un vrai casse-tête de leur donner vie, d’abord dans mon esprit et ensuite par écrit.
Quand je bloque ou quand je souhaite mettre en place une intrigue un peu complexe, j’utilise donc une fiche personnage qui m’aide à dresser le portrait de mes protagonistes et à savoir de quelle manière je vais pouvoir les utiliser dans mon histoire.
Je vous livre donc ma fiche personnage type, libre à vous de l’adapter à vos besoin en la raccourcissant ou en la complétant. Pour que cet outil fonctionne, il faut se l’approprier en le personnalisant.

I) Le physique du personnage :

A) Son allure générale (ce que l’on distingue de loin, sa silhouette en somme) :

  • sa taille
  • son poids
  • sa morphologie (est-il trapu ? gras ? musclé ?)
  • sa démarche
  • sa tenue vestimentaire

B) Son physique en détail :

  • ses cheveux : longueur, coupe, couleur, sont-ils fins ? épais ? soignés ou négligés ?
  • son visage : la forme du visage, la couleur de la peau, le front, les sourcils, les oreilles, les yeux (éléments non négligeables !), le nez, les joues, la bouche…Prenez le temps de vous représenter chaque détail. L’image floue de votre personnage va ainsi devenir de plus en plus nette.
  • la forme et la longueur de son cou, ses épaules, ses bras, son torse, ses mains (là encore, un élément important, souvent révélateur du caractère ou des activités du personnage)
  • le bas du corps : les fesses, les cuisses, les pieds…
  • d’éventuels signes distinctifs (cicatrices, tâches de rousseur, grain de beauté…)

II) Le portrait moral du personnage :

A) Ses qualités

B) Ses défauts

C) Son histoire

Ne vous y trompez pas : cette seconde partie demande beaucoup de travail. Les caractéristiques morales du personnage doivent être cohérentes et détaillées. Cependant, nul besoin de faire coïncider le physique et le moral… C’est bien connu : l’habit ne fait pas le moine !

III) La dimension sociale :

A) Sa carte d’identité : nom, prénom, surnom, pseudonyme éventuel…

B) Sa profession, ses compétences

C) Son statut social : riche ? pauvre ? De quel milieu vient-il ?

D) Sa relation aux autres : est-ce un suiveur ou au contraire un meneur ? A-t-il besoin d’être entouré ou est-ce un solitaire ?

En jetant par écrit toutes ces informations, vous devriez obtenir une image mentale bien plus précise de votre personnage, ce qui facilitera ensuite votre travail d’écriture (on avance beaucoup mieux, lorsqu’il n’est pas nécessaire de s’arrêter sur certains détails). C’est en tout cas la méthode que j’utilise. Et vous ? Quelle est la vôtre ?

Publicités

4 commentaires sur “Outil pour écrire : la fiche personnage, un moyen de donner vie à un personnage de fiction.

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ces outils 🙂 J’admire les personnes qui arrivent à faire naître des personnages, à créer tout un monde autour d’eux, trouver des intrigues. J’ai une imagination de dingue (non c’est ironique ^^) du coup je suis vite perdue quand j’en aurais besoin. Après c’est un exercice auquel je me suis rarement prêtée aussi, il faut dire. A part une ou deux nouvelles pour des concours et je rajoutais parfois des mots qui auraient été bien inutiles, mais c’était pour broder et atteindre le nombre de mots requis. Comme les dissert de dans le temps en gros lol. Il y a un logiciel utilisé par les personnes qui participent au NanoWrimo, mais je ne sais plus le nom, me rappelle juste qu’il y a juste moyen de rassembler les fiches des personnages dessus, pour y avoir accès tout en écrivant sur le fameux logiciel.

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’utilise pas toujours intégralement la fiche personnage quand j’écris, mais elle me rassure. Avec elle, je sais où je vais. J’ai connu ça aussi, les mots qu’on rajoute pour rentrer dans le cadre du nombre de mots requis… C’est difficile de créer quand on doit se concentrer sur ce genre de choses !

      J'aime

  2. Oh ! Je fais des fiches personnages mais elles ne sont jamais aussi précise… Honte à moi ^^ Mais c’est vrai que les personnages sont tout de même les acteurs de nos histoires et ils doivent avoir leurs particularités. Je prendrais cet article pour model de mes prochaines fiches (en plus je commence une histoire avec une amie, on l’utilisera avec soin ^^)
    Merci pour cet article bien utile ! Bonne journée ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :